Kung Fu Enfants

Le kung-fu, une activité utile pour le développement des enfants

Un peu d’histoire

Tout en rapidité, en souplesse, en précision et en puissance, le Kung Fu traditionnel qui recouvre des centaines de styles, est originaire du célèbre temple de Shaolin, où les moines bouddhistes le pratiquaient à mains nues ou avec armes pour se défendre des brigands et se maintenir en bonne santé.

Le shaolin chuan était à l’origine une méthode de formation à la fois spirituelle et pratique. Au XVIIIe siècle, les techniques des écoles du shaolin se répartissent en postures, déplacements, blocages, coups de poing, techniques de mains et de jambes ainsi qu’en diverses techniques de saisies.

Toutes ces techniques sont directement inspirées des mouvements des animaux : boxe du tigre, de la grue ou encore de la mante religieuse… Avec les incendies qui ravagent les temples de Shaolin au XVIIIe siècle, les styles se
répandent un peu partout en Chine. Puis, deux siècles plus tard, dans le reste du monde.

Le Kung Fu pour les enfants

Votre enfant a envie de se prendre pour Po, le panda Dreamworks, mais vous hésitez à l’inscrire ?

Découvrez cette activité extra-scolaire, à la fois sportive et artistique.

Le Kung fu est un art martial chinois, appelé aussi boxe chinoise, né de l’imitation des animaux pour se défendre.
Kung fu possède une signification proche “d’accomplissement”, “art”.

Le sport a pour but de favoriser le développement physique et psychologique de l’enfant. Il développe et entretient la souplesse du pratiquant.

Plus on commence tôt l’étude de cet art, plus on est sûr de conserver l’élasticité que l’adulte perd par manque d’exercices. Les cours sont collectifs ce qui est très bon pour la sociabilité des enfants.

Le kung fu, en quelques points

Vous hésitez encore à inscire votre enfant ? Voici les réponses à quelques questions que vous vous posez :

• A partir de 7 ou 8 ans, selon la coordination de l’enfant
• Baby Kung Fu (à partir de 4 ans) : jeux, déplacements, ressemble à la gym, mouvements simples…
• Différences avec les autres arts martiaux : mouvements plus complexes (psychomotricité et mémorisation
nécessaires plus élevés)
• Cours type : échauffement, mouvements de base, déplacements, pratique du tao (mouvements dans le
vide), partie avec arme, partie combats, étirement, retour au calme
• Risque : pas dangereux si bien encadré, pas de contre-indications spéciales
• Bienfaits : apporte de la coordination, notamment entre la partie gauche et la partie droite, mémoire,
donne de la confiance, souplesse…
• Investissement pour les parents : pas particulièrement
• Matériel : T-shirt ou veste, pantalon (environ 30 à 40 euros), chaussures (15 euros) ; s’ils font du combat,
des gants et des protège-dent, coquille et protège-tibias (30 à 40 euros), club fournit souvent le casque
• Grades : barrettes jaunes, vertes pour les enfants (très motivant), des niveaux pour les adultes, certains clubs font des ceintures, d’autre pas.